Via corda

le 16 novembre 2017 , 653 vues

 
 

 


• Technique de progression :


 

Elle nécessite des connaissances approfondies en technique d’escalade comme :

- l’encordement,
- l’assurage du premier de cordée,
- l’aide à la progression des compagnons de cordée,
- la pose de sangles,
- l’équipement de relais, la technique du rappel,
- la progression à corde tendue, etc…

 

La pratique commence à être reconnue et on peut trouver des via corda ou via cordata équipées avec un minimum de spits, relais équipés pour rappels, mains courantes, échelles, marche-pieds, barreaux mais on ne trouvera plus le câble ou "ligne de vie" spécifique à la via ferrata.

Via corda du Palais,
nouveau passage après éboulement
© Sylviane Bourdel

Les participants seront donc encordés, il y aura un leader devant, et un serre-file chargé de récupérer, si besoin, le matériel mis en place par le premier de cordée.

 
 

 


• Au club :


Pour démarrer cette activité, le club peut vous emmener sur des via corda d’initiation ou sur des parcours, avec ce type de progression, qui sont aussi des randonnées montagne ou des randonnées alpines pour l’approche.

Toutes ces pratiques nécessitent de très bonnes connaissances du matériel et des techniques spécifiques.
Partir à deux est possible car la progression ressemble à celle de l’escalade, sur des parcours plutôt horizontaux, avec des sections verticales de niveau F à PD, le plus souvent.

 

 


Via ferrata / Via cordata / Via corda


POUR CONSULTER :

-Les actualités de la via ferrata -L'agenda de la via ferrata -L'agenda des activités du club