Randonnée raquettes

1622 vues

 

Alain Birebent

 

 

Alain Birebent

 

 

Faire sa trace en montagne enneigée :

plaidoyer pour la raquette

 

 

Nous aurions voulu titrer « Plus fort que le ski, la raquette ! » mais Jean-Marc Lamory*, nous a convaincu :

« Pour moi, la raquette n’est pas concurrentielle des autres moyens de locomotion en montagne (fond, peau de phoque) : c’est un moyen d’aller ailleurs et autrement dans un terrain propice à l’activité. Liberté et effort se combinent bien. Il y a pour moi une dimension sportive, bien au-delà de la découverte du milieu, ainsi qu’un aspect ludique (notamment dans les descentes, les sauts de petite corniche, de ruisseaux, etc.) et surtout la découverte de paysages magnifiques et le plaisir de la neige. La raquette n’est pas un moyen de substitution pour ceux qui ne sont pas capables de tenir sur les planches, qui ne savent pas ou plus skier ; c’est une philosophie, une démarche volontariste, physique, surtout pas la visite du « musée de l’Alpe ».

 

La raquette est légère, descentes et montées se succèdent en douceur, les arbres sont à admirer pas à craindre. L’altitude ne la gêne pas mais elle n’aime pas les pentes trop fortes, les dévers et la neige trop dure. Bref, les itinéraires diffèrent, les plaisirs aussi.

 
 


Responsable :
- Alexis BORG

Dernières publications :

     
Bulletin n°94
Grenoble-Oisans
- Les sports de neige saison 2018-2019
Janvier 2019
     
Bulletin n°92
Grenoble-Oisans
- Les sports de neige sison 2017-2018 Février 2018
     
Bulletin n°84
Grenoble-Oisans
- Randonnées en raquettes à neige :
une nouvelle échelle de cotations
Janvier 2016
     
     
     
     

 

 


POUR CONSULTER :

Le système de cotation des randonnées raquettes
-Les actus de la rando raquette   -L'agenda des activités du club
 


* La Montagne & Alpinisme 4-2011