Glisse sur un Parquet

le 30 janvier 2018 , par Olivier JARNIAC , 743 vues

Samedi, nous nous retrouvons au parking de Botanic, déjà bien rempli par les voitures de randonneurs, c’est pas le jour à venir acheter des plantes ça sera dur de se garer. On embarque direction Saint-Michel-Les-Portes, les sapins tout blanc ont l’air d’être de bonne augure. C’est confirmé par la route qui glisse entre la sortie du village et le parking de départ, qui d’ailleurs nous a offert un beau paysage de carte postale (à part les quelques nuages mais ils vont vite nous abandonner).

Nous voilà partit direction le pas de bachasson par une route offrant une belle vue sur le Mont Aiguille.

 

On enchaîne ensuite sur un petit chemin marqué jaune et vert que l’on perd assez rapidement mais qu’on retrouve après quelques légers guenillage et une bonne dizaine de shampoings à base de purge d’arbre. La bonne nouvelle (non c’est pas qu’on a les cheveux propres !) c’est que les nuages sont partis.

Le reste de la montée jusqu’au pas de Bachasson se passe tranquillement, agrémenté de purges des faces ensoleillées que nous avons sur notre droite, déclenchant quelques fois des petites avalanches mais rien de bien méchant puisqu’on peut leur échapper en courant, même en ayant une board en travers du dos. Une fois au pas, on enchaîne direction les rochers de Parquet où on s’arrête manger avec une vue pas dégueux.

La descente commence par un peu de montée pour contourner des coulés au soleil et aller chercher l’ombre où la neige est super légère. Après quelques courbes dans les 20cm de peuf tombés la veille on rejoint la forêt et on suit le chemin jusqu’à la voiture tout en assistant à une confrontation des écoles du snowboard, les « faibles » (malins ?) qui gardent leurs bâtons pour les (nombreux) plats et les « forts » (bornés ?) qui en chie à se trémousser avec plus ou moins de grasse pour pas déchausser. Même si ces derniers sont arrivés après ils ont au moins le mérite de nous avoir offert une très belle chorégraphie…