Les Guenilles no Beaufortain, direção Roche Plane

le 16 janvier 2018 , par Rafael WEHRMEISTER PADILHA , 599 vues

========================================================

C'etait le 28 décembre dernier. Noël est fini, et le Père Noël nous a apporté beaucoup de neige et avec lui un risque d'avalanche très élevé. Pour profiter de tout cela, nos options étaient limitées. Avec Jeff nous nous sommes retrouvés sur le parking de Gémo pour aller vers Belledonne, mais changement de plan, 3 personnes ont abandonné à la dernière minute après beaucoup de motivation pour rester au lit. Puisque Bernie était là avec un autre groupe, nous les avons rejoints en direction de Beaufortain. Il partit pour gravir le sommet de la Roche Plane avec Raphaël, Jeff, Bernie, Tony, Nino, Marine, Adèle et Christophe qui nous a rejoint à Albertville.

Nous avons laissé la voiture sur le bord de la route et avons commencé à monter en pensant déjà à la descente qui promettait.



Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée, mais pour l'instant personne n'est descendu, la neige est encore vierge.



Nous suivons le chemin passant par différents chalets, entre soleil et brume les nuages ​​vont et viennent, le paysage est à couper le souffle.

Jusqu'ici tout va bien.



Quelqu'un dit que le sommet est sur la droite, mais d'autres pensent qu'il est sur la gauche.

Le groupe qui était devant nous n'avait pas le même objectif, donc nous avons bifurqué. Il est temps de faire un petit effort physique dans 40cm de poudreuse et de voir jusqu'où on peut aller.

Si on se relaye et au moment où Nino passe devant, je choisis une position stratégique pour vérifier sa technique et donner un peu de motivation.



Un peu plus haut le groupe se sépare. Certains préfèrent commencer la descente, d'autres préfèrent monter encore 100m et pourquoi ne pas essayer de monter au sommet? Mais ce ne sera pas cette fois, le temps se ferme, la neige est instable, le vent se lève et le froid traverse les os, il est temps de descendre. Un par un nous descendons, la neige est parfaite, des conditions au top!

Après un peu de souffrance dans une partie plate arrivant dans la forêt, nous arrivons au hameau et là la festin peut continuer jusqu'à ce que nous trouvions le reste du groupe qui nous attend. Il est temps d'acheter de bons produits locaux avant de prendre un café sur le chemin du retour.


C'est fût un régal!