Pas d'encombre au Grand Perron

le 20 février 2020 , par Vincent LUBOZ , 614 vues

Tout à commencer samedi par ma 3eme tentative pour le Mont Brequin. Et encore une fois, c'etait mal parti... Garé a 1400m, il a fallu porter les skis jusqu'a 1500m avant de pouvoir chausser et de voir le Mont Brequin avec quasiment autant de cailloux que de neige dans sa face Sud... mais l'équipe était motivée, nous avons donc voté pour aller au sommet entre les cailloux et les plaques de glace. La bonne neige était très rare de ce coté. Mais au pire, avec la douceur, on aurait pu redescendre sur de la moquette après midi. Mais Loic avait repéré le couloir Nord qui descend vers la vallée étroite et il a réussi a nous convaincre, avec l'aide de Dominique, d'aller y jeter un petit coup d'oeil. Bonne surprise, le vent y avait déposé une 15aine de centimètres de fraiche légèrement dense. Un groupe de 2 personnes nous a précédé et on a pu les suivre dans cette pente en 3.3 jusqu'a la vallée étroite. Bonne pioche !

DSC00410Dominique

  Dominique dans le couloir N du Mont Brequin.

 

La redescente du col de la vallée étroite jusqu'a la voiture, en Sud, sur une bonne moquette au début, et sur une neige bien mouillée a la fin à été correcte.

 

Le soir, nous avons dormi au gite Barnabas. Bon accueil, tout confort. Le patron nous a conseillé de manger au restaurant de la Villette, a 300m, chez Camille. Et on a pas été décu. Tout le groupe vous le conseil : ca vaut le coup d'oeil et le coup de fourchette !

DSC00419salon

 Salon de Chez Camille.

 

Le lendemain, le plat de résistance : le grand Perron des encombres.

Départ skis sur le dos de Planchette, on chausse a Charbutan, a 1500m. Il y a peu de neige, mais au moins, il y a eu un regel. On monte efficacement sur cette neige dure jusqu'a Léchepré puis on bifurque pour la montée au Grand Perron. Sur cette face Est, il y a de la neige fraiche qui s'humidifie avec la douceur, et ca botte pas mal jusqu'a 2500m... La dernière pente sommitale est en neige dure, la plupart ont mis les couteaux, certains sont en crampons. Une 15aine de personnes a déjà basculé dans le couloir Nord avant nous. Une autre 15aine redescend par la pente Est. Les 2 premiers mètres du couloir Nord (en 4.1) sont en neige très dure.

DSC00427couloirNord

 L'entrée du couloir Nord du Grand Perron des Encombres.

 

Le reste du couloir est en poudreuse légèrement dense, très agréable a skier. Peut être 15 ou 20cm, on ne sent pas le fond dur malgré les traces de nos prédécesseurs. Tout a l'air stable. Superbe descente jusqu'au lac près de Maubec dans cette excellente neige de bout en bout !

DSC00457Ludovic

 Ludovic au dessus du lac près de Maubec.

 

On remonte direction le Perronnet pour profiter de la neige de printemps dans le couloir Sud Ouest (en 3.3). L'entrée du couloir est étroite du fait du peu de neige en haut, mais en dérapant sur 4m, ca passe. Le reste est bien enneigé et en super moquette !

 

DSC00475couloirPerronet

 Au centre, le couloir Sud Ouest du Perronet.

 

On rejoint la trace de montée sous Léchepré, la neige devient de plus en plus humide. On déchausse a Charbutan

 

Au final, superbe week-end ensoleillé avec de la neige excellente en Nord et bien moins bonne en Sud. 2 couloirs en 3.3, un en 4.1, et 3700m de dénivelé en 2 jours !

 

Et cerise sur le gateau, au sommet, on a rencontré Fabien Maierhofer, de Bon appétit ski. Il tournait une vidéo qu'il a mis en ligne ici : https://www.youtube.com/watch?v=kP_4ZNFCpsM (on voit notre groupe avec lui au sommet a 5min52 et 6min01, et le couloir N du Grand Perron en live)

Evénement lié : 2020-02-15 - Sejour en Lauzière 1800m - 4.1 - 400m/h